All the pleasures..
Déjà eu envie de RP sans en avoir le temps ?
D'une même CB pour retrouver tout-le-monde ? D'essayer des personnages, des scénarios sous une impulsion ? De parler à des gens de vos passions H, de vos écrits ?
Alors, bienvenue sur Instant H, le forum RP-H qui s'intéresse aux joueurs et joueuses. Nous vous souhaitons un agréable séjour, dont vous ne souhaiterez plus jamais repartir...
20/02
Le projet commence
01/04
Ouverture du projet (beta)

Derniers articles

Retournez sur la page d'accueil pour afficher les derniers sujets.



..of the world.
Instant H est forum RPG adulte hybridé avec un serveur Discord (obligatoire).
Hentai/Yaoi/Yuri/Futa/Furry/Hybride autorisé, tous contextes confondus. Non conseillé aux -18 ans.
Veuillez vous réferer aux liens ci-dessous pour commencer votre aventure.
Le règlementFiche de présentationDemander sa couleurF.A.Q.Les universFiche de personnageFiche de PNJPoster au nom d'un persoDemander un partenariat
L'instant messaging de Discord…
Tout comme le reste du monde, le roleplay a toujours évolué. De réunions autour d'une table, certains sont passés aux e-mails, aux jeux vidéo d'aventure textuelle, aux forums, aux jeux online et, bien sûr, à l'instant messaging. Même sur forum, il n'est pas rare d'y voir activé une ChatBox dans laquelle RP entre deux posts, de même que l'on a tous au moins un contact RP sur Skype. Discord est un programme progressiste qui se veut jeter un voile de modernité sur les chatrooms IRC, les discussions vocales de TeamSpeak et les interactions sociales en règle générale. Et il serait normal que le RP y fasse son entrée en scène…
…Et le bon vieux forum RP !
Personne ne l'ignore, le RP prend aussi du volume en terme d'informations statiques, de lectures, d'aides de jeu. De plus, pour certains, le "charme" du RP par posts est inégalable. Aller de l'avant ne veut pas forcément dire rejeter le passé, et ce forum va permettre ce support pour vos créations. Le meilleur des deux mondes !
enjoy new forms of ecstasy
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Le livre secret [PV : Ottilie Trühde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 8
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 33
avatar
Mon année de lycée était déjà bien entamée et vu mes notes j'étais bien parti pour réussir. Durant les vacances de printemps j'étais parti dans une région rurale non loin de la mer pour vivre de façon optimale ma passion pour les étoiles. Je logeais dans un petit studio que j'avais loué pour deux semaines. J'arrivais sur place en début d'après midi, il faisait beau et je passais un agréable moment à la plage. Le soleil commençait à décliner et le froid s'installait. Une fois rentré je mangeais un casse croûte et prévois de chercher un observatoire de fortune. Dans la forêt il y avait une vieille tour abandonnée presque en ruine. Au sommet je serai super bien placé.

La tour était dans un état de délabrement assez avancé et j'entre avec mon télescope. Par chance l'escalier était encore praticable. Il y avait environ 200 marches à gravir, c'était un peu épuisant vu le poids de l'apareil mais j'y arrivait, la vue était parfaite et dégagée sur 360°. C'était peut être une ancienne tour de guet. Une fois les réglages faits je redescend mais à quelques marches du rez de chaussée, une de mes jambes flanche un instant et je perd l'équilibre m'écrasant dans une étagère qui tomba avec fracas. Derrière, je trouve une petite trape dérobée que je du forcer un peu pour ouvrir. Avec ma lampe torche je balaye la cave qui ressemblait à un ancien garde manger. Par terre se trouvait un livre de belle facture assez ancien.

Je préférais sortir dehors pour voir si ce n'est pas un grimoire ou un recueil. Je commence à lire :

"Il était une fois, Ottilie Trühde"

Une biographie ? Je voulais savoir un peu qui était cette personne et pourquoi son livre était isolé comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 22
Localisation : Pôle écriture
avatar
[aspectpersonnage id="90" nom="Ottilie Trühde" avatar="http://i63.tinypic.com/2dce3ht.jpg" url="fiche du personnage" author="Bigaboo#3733" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t42-ottilie-truhde-la-sorciere" titre="le rang du PNJ"]

« Le jour où votre fils aura atteint sa quinzième année,
Priez mes gentes dames et seigneurs,
Qu’un mal ne vienne pas le ronger.
Car il sera alors trop tard quand vous vous en apercevrez.
Il n’aura aucune forme, aucune odeur et sera sans couleur,
Il sera trop tard alors. »

Sur ces mots maudits, la sorcière quitta la salle du seigneur sur le dos d’une créature ailée dont la face rappelait celle des goules des églises. Le feu de la cheminée prit de l’ampleur et tous ces petits gens affolés par le sort de la sorcière commencèrent à quitter la grande pièce. Si Ottilie devenait en quelques sortes une prophétesse lorsqu’elle lançait des malédictions, ce n’était pas un hasard. Elle devait toujours se jouer des seigneuries et leur faire comprendre qu’ils n’étaient ni les plus forts dans ce monde, ni les plus vaillants, même quand la cible n’était qu’un bambin âgé de quelques mois seulement. Les plus faibles sont les plus faciles à enchanter. Alors qu’elle songeait déjà au prochain sort d’un autre conte, elle sentit un vent chaud. Etrange, quand on est en plein hiver. Les yeux gris de la sorcière firent un tour complet, jusqu’à ce que les étoiles lui tombent sur la tête et la recouvre. La goule ailée se retrouva seule et s’étonna de ne plus voir sa propriétaire.

Ottilie fit un bond dans l’espace, traversant des dimensions dont elle n’avait aucune connaissance, jusqu’à atterrir dans une forêt près d’une grande tour. Le voile qui l’a protégée jusqu’alors de l’espace s’évanouit au sol et rampa avant de disparaître, laissant aux soins de la personne qui venait de lire sa phrase une femme vêtue d’une robe aussi noire que le jais, une chevelure longue et d'une couleur aussi bleue que la nuit, dont les parures sombres également brillaient. Si la sorcière avait l’air d’une paysanne la plupart du temps, elle prenait soin de ses apparats et de son apparence lorsqu’un grand événement se préparait, pour la glorifier en quelque sorte : comme lors d’une malédiction face à des seigneurs ou des rois. Elle se retourna alors pour chercher la personne et la trouva, il était debout, derrière elle et il était jeune, très jeune. Ce n’était pas un enfant mais le regard de la sorcière était habitué à voir des écuyers en formation. Aucun poil sur le menton, pensa-t-elle, une taille mince. Ses habits étaient pour le moins curieux, elle s’avança avant de s’incliner très légèrement, comme pour se présenter. « Merci. » et elle recula. « Où sommes-nous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 33
avatar
Dans sa forme, le livre ressemblait beaucoup à un conte de fées. Il racontait l'histoire d'Ottilie Trühde, une sorcière disposant de plusieurs pouvoirs et capable même de changer de visage. Pour le moment aucune idée de son rôle. Les sorcières des contes peuvent être mauvaises mais pas seulement. Alors que j'étais plongé dans l'étrange récit. Une voix me ramène à la réalité. Qui venait de me remercier ? Je sursaute surpris malgré tout et fais face à une jolie jeune femme vêtue de sombre en robe. Sa tenue passe pour original dans notre monde. Je la prenais à première vue pour une chanteuse dans un groupe de metal, une cosplayeuse ou une roliste déguisée. Dans tous les cas une femme bien étrange à première vue.

Elle paraissait sereine et polie, je lui renvoie les mêmes émotions. Elle désira savoir où nous sommes, je lui répond tout naturellement :

-Près des côtes irlandaises dans une zone assez rurale. J'explorais cette vieille tour. Et vous d'où venez vous ?

Etant très rationnel, je n'imaginais pas encore que la raison de sa venue soit magique. Pourtant j'acceptais de l'entendre et le croire si elle arrive à me convaincre. Elle est apparue peu après que j'ai trouvé ce livre, même si le lien est encore flou, ça me paraissait une drôle de coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 22
Localisation : Pôle écriture
avatar
[aspectpersonnage id="95" nom="Ottilie Trühde" avatar="http://i63.tinypic.com/2dce3ht.jpg" url="fiche du personnage" author="Bigaboo#3733" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t42-ottilie-truhde-la-sorciere" titre="le rang du PNJ"]

Le garçon avait les cheveux en bataille et une veste abîmée. Ses genoux étaient blancs et son pantalon saupoudré de poussières. Ottilie observa la tour puis les instruments qu’il portait. Elle enleva par la suite une poussière de sa veste et fit un grand pas en avant, s’approchant considérablement de celui qui l’avait libéré. Elle lui sourit et tourna la tête de l’autre côté, laissant balader sa chevelure brune, tout en relevant le menton. Le ciel se couchait à peine. Que faisait-il ici, visiblement au plein milieu de nulle part ? L’Irlande ? La sorcière se posa la question et en effet, cette région lui disait quelque chose.

« D’accord. » dit-elle simplement. « Je viens du livre que vous tenez. » ajouta-t-elle avant de faire un pas sur le côté « Et vous, d’où venez-vous ? Vous êtes dans un sale état. » Alors, elle était dans une zone rurale ? Où était cette zone ? « Vous avez un bourg, une ville, pas loin d’ici ? » Ottilie ne le regardait plus, son visage commençait à se fatiguer. Si elle pouvait dormir après une telle journée, elle l’aurait fait. Elle regarda par la suite derrière elle : cette tour pourrait faire l’affaire d’une nuit, avant qu’elle n’explore ce fameux monde. « Avez-vous de l’eau potable sur vous ? » La sorcière ne se sentait pas de trouver une ruisseau et encore moins de bouillir l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 33
avatar
La jeune femme semblait perdue et découvrait ce lieu. Je la trouvais très élégante et intriguant à la fois. Elle s’approche en me souriant. Un peu intimidé je rougis et mon coeur accélérait un peu. D'un mouvement gracieux, elle regarde les rayons du soleil faiblissant et lache :

-D’accord. Je viens du livre que vous tenez.

Elle vient du livre ! Un peu comme un génie quoi. Le livre parlait d'une femme, c'était elle ?

-Et vous, d’où venez-vous ? Vous êtes dans un sale état.
-J'habite dans ce pays mais plus loin dans les terres. Je ne suis que tombé sur cette vieille étagère, pas d'inquiétude.
-Vous avez un bourg, une ville, pas loin d’ici ?

Avant que j'ai pu répondre je la voyais montrer des signes de fatigue puis elle me demanda si j'ai de l'eau. J'avais heureusement prévu une bouteille d'eau dans mon sac et la sort en la lui présentant une fois le bouchon ouvert.

-Tenez.

Cette inconnue me semblait sympathique et je pouvais l'être avec elle aussi. Elle venait donc du livre, c'est tout naturellement que je lui demande :

-Vous êtes Ottilie Trouhde ?

J'avais pas très bien prononcé son nom de famille mais je montrais le nom dans le livre pour confirmation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 22
Localisation : Pôle écriture
avatar
[aspectpersonnage id="106" nom="Ottilie Trühde" avatar="http://i63.tinypic.com/2dce3ht.jpg" url="fiche du personnage" author="Bigaboo#3733" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t42-ottilie-truhde-la-sorciere" titre="le rang du PNJ"]

« Je ne m’inquiète pas. » rétorqua-t-elle. « Un maladroit se fait toujours manger par un dragon en premier, vous pourriez m’être fortement utile. Avez-vous des animaux sauvages qui peuplent ces terres ? » Il lui répondait qu’il vivait en effet dans ce pays, pas loin d’ici. Finalement ce n’était plus la préoccupation première de la sorcière qui préféra porter son attention sur la tour. Les pierres avaient mauvaise mine mais l’état de la structure semblait correct ; il lui faudrait pénétrer la tour pour en être certaine. Ottilie prit la bouteille qu’il lui tendait et sembla surprise de la texture et de la forme. Elle secoua l’objet ; c’était transparent, comme le verre mais la solidité n’était pas la même. Elle fit tourner le bouchon et, pensant que ça allait lui résister, effectua un mouvement sec. Quelques gouttes d’eau furent balancées sur sa tenue. Elle maugréa « Fort peu pratique. » pour finalement porter la bouteille à ses lèvres. Elle s’arrêta à chaque gorgée, pour voir le liquide diminuer en l’observant à la fois dans le goulot mais également en profil. L’eau diminuait, c’était fascinant. Elle quitta un instant sa contemplation pour répondre « Oui, je suis Ottilie. Avez-vous lu le conte ? » La sorcière se tint de lui redonner la bouteille à présent vide et remit le bouchon à sa place. Elle ajusta par la suite son col et tendit sa main « Pouvez-vous me rendre le livre ? Je vous rendrais votre objet, en échange. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 33
avatar
-Un maladroit se fait toujours manger par un dragon en premier, vous pourriez m’être fortement utile. Avez-vous des animaux sauvages qui peuplent ces terres ?

Pour le coup, elle me voyait comme un bouclier humain en cas de danger, est-ce une expression ou alors les dragons existent-ils vraiment dans son univers. C'était moyennement agréable à entendre, je lui serai utile mais uniquement comme un objet à sacrifier. Pour ce qui est des animaux sauvages, je pense qu'elle veut parler d'animaux fantastiques ou dangereux surtout. Je lui fait un point :

-Pour la faune, aucun dragon, licorne, loup garou ou centaure...enfin aucun animal magique. Il y a des tonnes d'animaux sauvages différents et très rares sont ceux qui pourraient être dangereux. Le seul danger je pense serait de tomber sur un sanglier.

La jeune femme semblait en difficulté avec la bouteille et perplexe face à la matière et le bouchon. Elle réussis à ouvrir mais se fis éclabousser n’appréciant pas que ça se soit passé comme ça et grogna vu qu'elle trouvais ça pas du tout pratique. La bouteille fut vidée rapidement, quelle soif ! Puis elle demanda :

-Oui, je suis Ottilie. Avez-vous lu le conte ?
-Je n'ai survolé que le début madame Ottilie.
-Pouvez-vous me rendre le livre ? Je vous rendrais votre objet, en échange.

Même si la bouteille vide n'a absolument aucune valeur, j'accepte de lui rendre le livre et le lui tend calmement.

-Tenez.

Elle semble totalement perdue dans ce monde et je pense pouvoir lui servir de guide. Même si je la trouve étrange, elle m'a l'air gentille et calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 22
Localisation : Pôle écriture
avatar
[aspectpersonnage id="120" nom="Ottilie Trühde" avatar="http://i63.tinypic.com/2dce3ht.jpg" url="fiche du personnage" author="Bigaboo#3733" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t42-ottilie-truhde-la-sorciere" titre="le rang du PNJ"]

Son interlocuteur d’un bien jeune âge avait une mine affichant une confusion certaine : Ottilie, fraîchement arrivée, comprenait bien qu’il s’agissait d’un monde où les créatures dont elle parlait tantôt étaient légendes. Bien sûr, elle ne pouvait pas l’affirmer avec l’unique réponse du jeune homme en face d’elle, car il pouvait être aussi fatigué que confus. Toutefois, quelque chose qu’elle ressentait à forte dose dans les contes n’existait qu’à faible dose ou pas du tout ici. Elle leva la main, franche, mouva les doigts, en particulier l’auriculaire, alors qu’il s’adressait à elle pour l’informer de la faune de la région. Par une flexion qui aurait dû l’aider à puiser de l’énergie du sol, rien ne se produisit. Elle lui sourit, sans politesse ni gentillesse, par simple habitude quand elle ne trouvait rien à dire à un inconnu. Elle reprit le livre qu’il lui tendait, elle l’ouvrit et feuilleta la première page ; là où se trouvait sa phrase. Son sourire s’effaça pour laisser place à une expression froide. D’un coup, elle clapa le livre et le rangea dans une toute petite besace enchantée qu’elle avait au poignet, puis elle se dirigea sans se soucier du jeune homme vers cette tour pas si haute que ça. Ses doigts frôlèrent la pierre puis la mousse qui la couvrait. Dans l’air, il y avait une humidité ambiante qui devenait de plus en plus désagréable, à force que le soleil se couche. Elle rentra par la suite dans la tour et entreprit de gravir les marches, une à une, prudemment. Elle arriva bien vite à l’endroit que l’adolescent avait décrit et le surpassa, pour atteindre le plus haut point accessible pour un homme : le dernier étage. Ses yeux contemplèrent un bref instant le paysage qui s’étendait en face d’elle. Sa main agile glissa dans son décolleté, dont elle sortit un silex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 33
avatar
Je la vis bouger les doigts de façon assez étrange, elle devait chercher à accomplir quelque chose mais hélas sans succès apparemment. Elle eu un sourire plus gêné et forcé. Sa confusion devenait plus grande. Ottilie repris le livre qu'elle ouvre à la première page, après une rapide lecture, son visage perd toute sympathie, elle le range et m'ignore. Je ne sais pas ce qu'elle a mais sans doute un soucis, pour le coup je ne savais pas vraiment si je devais me mêler de ses affaires, ou la laisser seule. Je la vois repartir vers la tour et y entrer pour gravir l'escalier. Que va t-elle faire ? Un peu inquiet pour mon appareil, je la suis calmement. Elle arriva au sommet de la tour en me précédant de quelques secondes.
Ottilie plonge une main entre ses seins et ressort une pierre, pour quoi faire, absolument aucune idée. Mais qui est cette femme, que cherche t-elle ? Je restais serieux en manipulant un peu le télescope et lui demande directement :

-Vous êtes perdue ?

Il y avait dans ma question ni mesquinerie, ni peur, ni pitié. Si c'est une magicienne venant d'un monde fantastique, il est évident qu'ici elle n'est plus dans son élément. Je veux bien l'aider si elle en exprime le besoin. Les étoiles commençaient à apparaître petit à petit dans le ciel du crépuscule. Je vais faire des observations malgré tout, je l'inviterai à regarder, ça pourrait détendre l'atmosphère car pour le moment elle m'inquiettait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le livre secret [PV : Ottilie Trühde]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Instant-H :: Le roleplay :: Classique-