All the pleasures..
Déjà eu envie de RP sans en avoir le temps ?
D'une même CB pour retrouver tout-le-monde ? D'essayer des personnages, des scénarios sous une impulsion ? De parler à des gens de vos passions H, de vos écrits ?
Alors, bienvenue sur Instant H, le forum RP-H qui s'intéresse aux joueurs et joueuses. Nous vous souhaitons un agréable séjour, dont vous ne souhaiterez plus jamais repartir...
27/11/17
Création de PreyDating
27/07/17
Création de Omegaverse
01/04/17
Publication du forum
31/03/17
Création de Bliss
20/02/17
Création du forum

Derniers articles

Retournez sur la page d'accueil pour afficher les derniers sujets.



..of the world.
Instant H est forum RPG adulte hybridé avec un serveur Discord (obligatoire).
Hentai/Yaoi/Yuri/Futa/Furry/Hybride autorisé, tous contextes confondus. Non conseillé aux -18 ans.
Veuillez vous réferer aux liens ci-dessous pour commencer votre aventure.
Le règlementFiche de présentationDemander sa couleurF.A.Q.Les universFiche de personnageFiche de PNJPoster au nom d'un persoDemander un partenariat
L'instant messaging de Discord…
Tout comme le reste du monde, le roleplay a toujours évolué. De réunions autour d'une table, certains sont passés aux e-mails, aux jeux vidéo d'aventure textuelle, aux forums, aux jeux online et, bien sûr, à l'instant messaging. Même sur forum, il n'est pas rare d'y voir activé une ChatBox dans laquelle RP entre deux posts, de même que l'on a tous au moins un contact RP sur Skype. Discord est un programme progressiste qui se veut jeter un voile de modernité sur les chatrooms IRC, les discussions vocales de TeamSpeak et les interactions sociales en règle générale. Et il serait normal que le RP y fasse son entrée en scène…
…Et le bon vieux forum RP !
Personne ne l'ignore, le RP prend aussi du volume en terme d'informations statiques, de lectures, d'aides de jeu. De plus, pour certains, le "charme" du RP par posts est inégalable. Aller de l'avant ne veut pas forcément dire rejeter le passé, et ce forum va permettre ce support pour vos créations. Le meilleur des deux mondes !
enjoy new forms of ecstasy
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 L'histoire du soir [ft.Ottilie trühde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Messages : 28
Date d'inscription : 27/02/2017
avatar
[aspectpersonnage id="81" nom="Akroma" avatar="https://image.noelshack.com/fichiers/2017/15/1491958280-akroma-angel-of-wrath-by-merkymerx-d92lk3o.jpg" url="http://instant-h.forumactif.com/t23-akroma-vengeresse-angelique" author="Raziel66" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t20-raziel66-dream-on" titre="Ange de la Colère"]

L'histoire du soir
Akroma & Ottilie trühde
Qu’est-ce qu’ils vont encore inventer… Après les sorcières de sang, les démons, les diables… C’est ça qu’ils ont trouvé ? … Akroma était perplexe… Face à une espèce D’amas de corps entremêlés, une dizaines de bras disproportionnés lui faisait face… Habituellement ce n’est pas les Rakdos qui utilisent ce genre de choses… ça cache quelque chose mais ce n’est pas très inquiétant pour l’instant ; Une charge suivie d’un coup de tranche et l’immonde chose se retrouve au sol, fendu en deux… C’est louche ! Un renforcement des patrouilles pour le reste de la semaine est de mise, et une petite recherche sur cette… Chose immonde. Akroma passa le reste de la journée à fureter auprès de ses alliés pour essayer d’élucider le mystère : comment les Rakdos ont-ils pu user de magie leurs étant inconnue jusqu’ici… la nécromancie n’est pas leurs fort et pourtant c’était bien une espèce de cadavre ambulant dopés aux pouvoirs démoniaques qu’elle a tué… un petit tour aux archives de la guilde pourra peut-être l’éclairer… Au bout de cinq heures perdues au milieu de centaines d’étagères remplit chacune de milliers de livres, elle n’avait rien trouvé de concluant si ce n’est un vieux livre de rituels néoromantiques et une poignée d’histoires pour enfant, de comptines et de contes… Akroma avait envie de lire ça… Après tout, concrètement elle n’est qu’une enfant au vus de son âge… Et de sa curiosité parfois un peu trop poussé… Elle rejoignit donc ses quartiers les quelques ouvrages sous le bras…heureusement qu’elle est pourvue d’ailes, car Les appartements de l’ancien maitre de guilde sont adapté pour un sphinx, tout y est exagérément grand, démesuré, à la hauteur de cette puissance que voulais imposer le sphinx… L’ange s’installa donc sur le lit et commença à lire… Feuilleter vite fait le traité de nécromancie, ne rien trouver d’intéressant et passer aux contes… Il était une fois Lunvalla… une histoire sur un ange, porteuse d’espoir et défenseuse des ‘’sans-portes’’, les ravnicans n’ayant prêté allégeance à aucune guilde… Une bien belle histoire se finissant sur une notion de sacrifice et une pointe d’espoir… Elle dévora le bouquin entier et passa au suivant alors que la nuit était bien avancée… à ce stade, elle disait machinalement ce qu’elle lisait.

- Il était une fois Gakral Sens…

Dans ce livre-là, les histoires était tout aussi passionnantes, ou du moins pour Akroma qui n’avait pas vraiment de référence à laquelle comparer ces ouvrages… Elle continue à lire, page après pages, histoires après histoires jusqu’au moment où…

- Il était une fois Ottilie trühde…

Un courant d’air soudain et… L’ange sentit une présence derrière elle ! En un instant, elle se para de lumière et son armure apparut sur elle et elle brandit son glaive en direction de la présence…

- Que… Comment es-tu entrée !? Qui es-tu !?

Une jeune femme… Ou du moins en a-t-elle l’air… Elle peut s’estimer heureuse qu’Akroma commence à maitriser son impulsivité sans quoi sa tête serait déjà détachée de son corps…
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 22
Localisation : Pôle écriture
avatar
[aspectpersonnage id="82" nom="Ottilie Trühde" avatar="http://i68.tinypic.com/8y9i0p.jpg" url="fiche du personnage" author="Bigaboo#3733" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t42-ottilie-truhde-la-sorciere" titre="le rang du PNJ"]

Les rêves… Un bien étrange monde étriqué par les bardes et les poètes qui s’en vantent tant dans leurs ballades que dans leurs louanges. Ottilie, attablée dans une auberge, écoutait tranquillement les mots d’une poétesse qui parlait d’amour, de rêve de princesse et de preux écuyers. Elle mangeait ce qu’elle pouvait se payer et écoutait en même temps la femme qui avait voyagé par-delà les monts et les mers. Son repas était copieux, une soupe à la bière et des tranches de pains cuits avec du fromage. Pour une fois, elle n’était pas pressée dans son labeur : jusqu’ici, l’inquisition agissait principalement dans les grandes cités et laissaient en paix les hameaux et les petits bourgs.

« Rêve, celui qui aime, ô doux songe […] »

La sorcière – qui ressemblait plus à une paysanne qu’à une femme ayant des capacités pouvant nuire fortement – termina sa choppe et une première tartine quand elle sentit une douce sensation chaleureuse. Son duvet s’hérissa jusqu’à la nuque. Elle connaissait les origines de cette réaction : quelque part, on l’appelait. Elle n’eut pas le temps de terminer son repas qu’aussitôt elle disparut.

Le voyage jusqu’à un autre univers est toujours flou : Ottilie ne garde que très peu de souvenir et n’a aucune idée du temps qu’il peut y passer. Quand elle arriva, dans cette gigantesque pièce, sa vision n’était pas nette. Elle ne distinguait ni le sol ni le plafond qu’elle pensait tomber encore dans le vide. Quand elle retrouva un équilibre certain et une notion de la gravité, elle posa un œil nouveau sur ce qui l’entourait avant d’être aveuglé subitement par une présence totalement inconnue. En effet, elle eut beau se protéger les yeux à l’aide de son bras que la lumière arrivait à l’éblouir tout de même.

Ottilie s’attendait à entendre une voix surprise.

« Vous m’avez appelée… Je suis Ottilie. » dit la sorcière, les yeux toujours bandés par son bras « Et vous m’avez en même temps délivrée… » assura-t-elle de nouveau. Le châle qu’elle portait toujours sur les épaules la serra d’avantage : elle faisait en sorte de le maintenir. « Qui êtes-vous, bienfaitrice? Je vous dois beaucoup. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 27/02/2017
avatar
[aspectpersonnage id="85" nom="Akroma" avatar="https://image.noelshack.com/fichiers/2017/15/1491958280-akroma-angel-of-wrath-by-merkymerx-d92lk3o.jpg" url="http://instant-h.forumactif.com/t23-akroma-vengeresse-angelique" author="Raziel66" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t20-raziel66-dream-on" titre="Ange de la Colère"]

L'histoire du soir
Akroma & Ottilie trühde
- Vous m’avez appelée… Je suis Ottilie. Et vous m’avez en même temps délivrée…

Ottilie… Ottilie ! La sorcière du conte ! Qu’est-ce qu’il se passe ?... Elle se cachait les yeux… Apparemment elle était un peu dans les vapes et la lumière invoquée avec l’armure d’Akroma semblait lui agresser la rétine…

- Qui êtes-vous, bienfaitrice? Je vous dois beaucoup.

Beaucoup ? Bienfaitrice ? Délivrée ?… mais… mais Akroma n’avais rien fait… Elle nageait en pleine incompréhension…

- ça n’as pas répondu à ma question Ottilie… Je… Tu… Tu es arrivé comment ici ?

Elle baissait un peu la pointe de son arme mais restait méfiante…

- Je suis Akroma… Maitresse de la guilde Azorius : l’endroit où tu te trouves… Et quoi qu’il se passe, sache que je n’ai rien fais… enfin… je crois…

Elle regardait le bouquin qui gisait à ses pieds… Comment est-ce possible ? Doit-elle encore s’en méfier ou baisser sa garde… Elle était confuse… Que faire ?

CODE BY MAY


Dernière édition par Raziel66#0483 le Jeu 13 Avr - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 22
Localisation : Pôle écriture
avatar
[aspectpersonnage id="89" nom="Ottilie Trühde" avatar="http://i68.tinypic.com/8y9i0p.jpg" url="fiche du personnage" author="Bigaboo#3733" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t42-ottilie-truhde-la-sorciere" titre="le rang du PNJ"]

La lumière, toujours trop forte pour les yeux fragiles de la sorcière, était dirigée de telle façon qu’elle soit éblouie et qu’elle le reste. Elle se retourna quand la femme lui adressa la question, pour se protéger d’autant plus. Elle n’avait pas l’habitude des lumières vives : dans les châteaux et dans les rues, c’étaient grâce aux feux des bougies ou des âtres qu’on éclairait.

« Si je pouvais répondre à votre question, je le ferai gente dame… Mais le mécanisme de ce sort m’est inconnu. » En effet, elle l’avait inventé, mais en magie, une invention n’est jamais claire ni expliquée car le créateur est toujours dans la surprise lui aussi. « Sinon, je me serai délivrée toute seule depuis très longtemps… » affirma-t-elle. Et de ça, la sorcière en rêvait.

« Si vous pouviez éteindre votre bougie incandescente, je vous en serai gré, madame Akroma. J’ai peur de perdre mes yeux, votre lumière traverse la chair de mon bras, j’ai peur de voir rouge trop longtemps, s’il vous plaît. » Une guilde ? Ottilie connaissait la guilde des marchands, des pirates, des pêcheurs, des magiciens et des sorciers… Il existait un nombre infini de guilde dans les contes, mais aucun d’eux ne sonnaient Azorius.


Dernière édition par Bigaboo#3733 le Dim 16 Avr - 1:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 27/02/2017
avatar
[aspectpersonnage id="92" nom="Akroma" avatar="https://image.noelshack.com/fichiers/2017/15/1491958280-akroma-angel-of-wrath-by-merkymerx-d92lk3o.jpg" url="http://instant-h.forumactif.com/t23-akroma-vengeresse-angelique" author="Raziel66" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t20-raziel66-dream-on" titre="Ange de la Colère"]

L'histoire du soir
Akroma & Ottilie trühde
Apparemment elle ne maitrisait pas ce sort… Super, une sorcière de livre qui ne sait pas trop comment elle en est sortie… Qu’est-ce qui pourrait mal tourner ? À part… Tout !

- Si vous pouviez éteindre votre bougie incandescente, je vous en serai gré, madame Akroma. J’ai peur de perdre mes yeux, votre lumière traverse la chair de mon bras, j’ai peur de voir rouge trop longtemps, s’il vous plaît.

Akroma s’exécuta et fit partir son armure en même temps que la lumière, reprenant sa robe dos-nu.

- Oui, heuuu… désolé...

Akroma ne savait comment réagir, habituellement les gens n’apparaissait pas dans sa chambre directement… Surtout que c’était l’un des endroits les mieux défendus du quartier général…

- Et donc Ottilie… D’où tu viens et pourquoi lire une phrase d’un livre te fait apparaître !

L’ange se tenait à bonne distance… La regardant de bas en haut… En tout cas elle n’as pas l’air agressive c’est déjà ça…

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 22
Localisation : Pôle écriture
avatar
[aspectpersonnage id="94" nom="Ottilie Trühde" avatar="http://i68.tinypic.com/8y9i0p.jpg" url="fiche du personnage" author="Bigaboo#3733" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t42-ottilie-truhde-la-sorciere" titre="le rang du PNJ"]

La sorcière se cachait toujours la vue jusqu’à ce que la lumière d’Akroma disparaisse. Il fallut attendre quelques minutes avant que sa vision ne redevienne normale, durant lesquelles Ottilie répondit à la ‘maîtresse de Guilde d’Azorius.’

« Si vous avez lu mon histoire, vous savez d’où je viens : du livre où vous avez lu la sentence. »

Elle se frottait les yeux pour accélérer le processus, ce qui n’arrangea pas bien sûr.

« Vous ne semblez pas surprise par le sortilège, madame. Puis-je de la comprendre que dans votre monde il y a aussi de la magie ? »

Enfin, Ottilie recouvrit une partie de sa vision et put, pour la première fois, entrevoir où elle était. C’était gigantesque, spacieux, à des années lumières de ce dont à quoi elle aurait pu imaginer. Elle n’était jamais venue ici, c’était certain. Et les nouveautés l’intriguaient grandement. Quand elle posa ses yeux de nuage sur Akroma, elle put voir qu’en effet, elle n’était pas dans un monde qu’elle connaissait. Etait-ce là le paradis que dépeignaient les inquisitions ?

« Oh, que vous avez de grandes ailes… » s’étonna-t-elle alors. « Si vous connaissez un peu la magie, madame, vous saurez alors qu’une pensée n’est pas suffisante : il faut des mots et des mots bien placés. Cette phrase était mon seul recours pour m’en sortir et seule une destinée choisit quand cela se produit, je n’ai rien à vous apprendre, semble-t-il. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 27/02/2017
avatar
[aspectpersonnage id="96" nom="Akroma" avatar="https://image.noelshack.com/fichiers/2017/15/1491958280-akroma-angel-of-wrath-by-merkymerx-d92lk3o.jpg" url="http://instant-h.forumactif.com/t23-akroma-vengeresse-angelique" author="Raziel66" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t20-raziel66-dream-on" titre="Ange de la Colère"]

L'histoire du soir
Akroma & Ottilie trühde
- Si vous avez lu mon histoire, vous savez d’où je viens : du livre où vous avez lu la sentence.

La remarque fit sourire l’ange…

- Pour tout avouer, je nen ai pas eu le temps… Comme la phrase est au début de l’histoire, je n’ai pas eu le loisir de la lire.

- Vous ne semblez pas surprise par le sortilège, madame. Puis-je de la comprendre que dans votre monde il y a aussi de la magie ?

‘’Madame’’… Une forme de politesse dont Akroma se passerait bien, mais elle en avait pris l’habitude… Tout le monde dans ce foutu bâtiment l’appelle ainsi…

- Oui, un peu partout je dois dire. J’en conclu que tu n’es pas de mon monde pour le coup…

La jeune femme se découvrit les yeux pour les balader un peu partout sur la pièce avant de s’arrêter sur l’ange… Et à sa réflexion elle n’avait pas vu beaucoup d’anges. Elle lui fit un petit topo sur sa magie… Apparemment elle a besoin de mot pour l’invoquer et en parle comme d’une évidence. Akroma commença à s’approcher lentement avant d’écarter un peu ses bras de son corps pour faire luire son torse d’une douce lumière irradiant une chaleur certaine.

- Je ne sais pas si c’est aussi le cas dans ton monde, mais ici la magie n’as pas forcément besoin de mots pour être invoquée. Certains en ont besoins mais pas tous...

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 22
Localisation : Pôle écriture
avatar
[aspectpersonnage id="97" nom="Ottilie Trühde" avatar="http://i68.tinypic.com/8y9i0p.jpg" url="fiche du personnage" author="Bigaboo#3733" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t42-ottilie-truhde-la-sorciere" titre="le rang du PNJ"]

La sorcière détaillait le visage de l’ange sans jamais s’attarder sur un endroit : elle était d’une régularité étonnante, les traits étaient finement étirés et marqués. Les yeux en amande d’Akroma finirent par avoir raison de l’attention de la sorcière : elle resta focus sur ce qu’elle disait. Elle l’avait à peine commencé ? Très bien car Akroma n’avait pas besoin d’en savoir davantage. Bien sûr, toute la vie d’Ottilie n’était pas résumée dans un conte : il en fallait des centaines pour parcourir toute l’histoire de cette sorcière, jusqu’à sa naissance qui était pour elle aussi très floue. La plupart des contes étaient perdus à jamais ; même la plus grande des bibliothèques ne pouvait contenir autant d’ouvrages, pensait Ottilie, qui n’avait jusqu’alors pas vu un palais aussi haut.

« Vous concluez rapidement madame. » coupa-t-elle. « J’ai été enfermée dans un livre presque toute ma vie, mais je n’y suis pas née. En revanche, si je suis née ici, je n’ai pas de souvenir. Peut-être qu’ils me reviendront. » Puis elle l’écouta avant d’ajouter « Ceux qui maîtrisent peuvent également ne pas avoir recours au mot : mais dans mon cas, cette phrase était indispensable car elle requérait une aide extérieure, que vous avez su m’apporter visiblement. » La blonde fit une révérence pour remercier encore une fois l’ange de son aide.

Elle put apercevoir le livre au sol, en se relevant, elle fut surprise par la magie qui émanait de la femme à la longue chevelure brune, qui se rapprochait. Ottilie ne recula pas, bien que l’envie lui fût soufflée. « Que faites-vous ? » Soudain, la femme entendit quelque chose de singulier : elle, qui avait plutôt l'habite d'entendre des corbeaux s'envoler, eut l'impression d'entendre une cohorte d'oiseaux arrivée tant les battements d'ailes fendaient l'air.


Dernière édition par Bigaboo#3733 le Dim 16 Avr - 2:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 27/02/2017
avatar
[aspectpersonnage id="99" nom="Akroma" avatar="https://image.noelshack.com/fichiers/2017/15/1491958280-akroma-angel-of-wrath-by-merkymerx-d92lk3o.jpg" url="http://instant-h.forumactif.com/t23-akroma-vengeresse-angelique" author="Raziel66" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t20-raziel66-dream-on" titre="Ange de la Colère"]

L'histoire du soir
Akroma & Ottilie trühde
Oui elle n’avait pas tort, elle avait besoin d’aide pour sortir du livre, aide fournie par l’ange à son insu…

- Et Bien j’espère que tu ne regretteras pas ton livre lorsque tu verras ce qu’il se passe ici…

Ce n’est pas réellement qu’elle n’aime pas Ravnica, mais entre les portails qui poussent comme des champignons et les émeutes tous les quatre matins provoquées par un ou plusieurs démons… Ce n’était pas l’endroit à venir pour des vacances…

- Que faites-vous ?

Elle semblait s’étonner de ce que faisait Akroma, cette dernière resta stoïque, affichant tout de même un petit sourire rassurant.

- Disons que j’ai l’habitude de parler de magie et de pouvoirs à des sceptiques. J’ai pris le réflexe de le prouver… ça évite les longs débat sur « oui ou non ai-je vraiment les capacités susdites ».

Alors qu’elle allait questionner la ‘’Sorcière’’ sur ce qu’elle comptait faire maintenant, Un battement d’aile se fit entendre : Un cavalier montant un griffon arriva en trombe sur le balcon ; suivit de plusieurs anges… Une partie de légion de Boros… une autre guilde. S’ils sont de sortie, c’est que ça va mal, très mal…

- Que se passe-t-il ?

Akroma s’approcha du cavalier qui descendit rapidement de sa monture et salua Akroma d’une petite courbette, le poing sur le torse.

- Madame, Le Onzième district de la Ville est tombé aux mains Des Rakdos ! Les émeutes sont à nos portes et…. Et… Qui est cette jeune femme ?

Akroma se retourna rapidement vers Ottilie avant de reporter son regard sur le cavalier.

- Une invitée, rien qui vous regarde… Bien, Allez m’appeler Lavinia et dites-lui de me rejoindre au centre de commandement !

Elle se tourna ensuite vers les créatures ailées accompagnant le cavalier.

- Et merci d’être venues nous aider, vous transmettrez mes sincères salutations à Aurélia.

Un regard entendu à ses consœurs angéliques et les voilà parties avec l’homme. Akroma maugréa entre ses dents en scrutant la ville à ses pieds… De là où elle était, elle pouvait voir Le QG de Boros et déjà une trainée de fumée incandescente et des explosions lointaines se manifestaient… Le plan-cité souffre de ce cancer qu’est Rakdos… Akroma aurait bien envie de laisser tout ça tomber pour s’en retourner à Bliss mais elle se doit de s’en occuper… Ne serait-ce que pour ses amies… Elle revint vers Ottilie rapidement un regard désolé au visage.

- Je suis désolé Ottilie… Comme tu le vois, j’ai quelques soucis. Ça t’intéresserais de venir avec moi ? Je pourrais répondre à tes interrogations si tu en as…

Ce qu’elle ne dit pas c’est qu’elle préfère garder ‘’la sorcière de conte’’ à l’œil… On ne sait jamais, une mauvaise intention se cache facilement…

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 22
Localisation : Pôle écriture
avatar
[aspectpersonnage id="105" nom="Ottilie Trühde" avatar="http://i68.tinypic.com/8y9i0p.jpg" url="fiche du personnage" author="Bigaboo#3733" authorurl="http://instant-h.forumactif.com/t42-ottilie-truhde-la-sorciere" titre="le rang du PNJ"]

La sorcière ne comprit pas de suite l’avertissement que l’ange dissimulait dans sa phrase. Peut-être trop sonnée par son récent voyage entre deux mondes très distincts, Ottilie acquiesça simplement lorsqu’Akroma lui expliqua pourquoi elle l’éclairait tant. Le fait de prouver son pouvoir à une parfaite inconnue pour délimiter les champs d’actions tintait clair à l’oreille de la jeune blonde qui, pensa-t-elle, en aurait fait de même pour avertir tout intrus. La cohorte d’oiseaux fit son apparition ; en réalité, ce n’était ni un groupement de pigeons, ni des pigeons mais des cavaliers chevauchant des créatures dont l’hybridation ressemblait à un croisé entre un aigle aux puissantes ailes et à un lion majestueux. La sorcière n’en avait jamais encore vu et resta fascinée face à la bête qui n’avait que faire d’une humanoïde.

Puis elle fut attirée par ce qu’observait Akroma. Après tout, elles semblaient être sur le point le plus haut de toute la cité et, depuis cette « pièce », tout était observable. Notamment ce fameux district onze, dont la fumée noire et épaisse s’étalait sur les bâtiments blancs, colorant ce quartier d’une teinte sombre. Les flammes n’étaient pas visibles d’aussi loin, pensa la sorcière, qui regrettait qu’un tel spectacle ne soit pas accessible d’une haute tour. Les nuages de carbones s’agglutinaient pour former un tapis qui s’élevait dans les airs avec peine. Des lumières éclataient ici et là, laissant penser à la Sorcière qu’une « magie faisait péter l’air ».

Quand la nuée de gryphons et d’anges disparue, Akroma se retourna inévitablement dans la direction d’Ottilie, qui aurait peut-être mieux fait de disparaître avant la question fatidique. Voulait-elle accompagner l’ange ? Non. Avait-elle vraiment le choix ? Non. En ça, la sorcière était consciente et n’hésita pas à le lui dire. « Je ne vous serai d’aucune aide. » Son châle sombre, portant des motifs fleuris, fut davantage serré contre ses épaules. « Mais puisque je n’ai pas le choix… » Elle se baissa au pied de l’ange et prit le conte, l’ouvrant d’un geste rapide. Rien ne se passa. La magie du livre ne l’aspira pas. Ce n’était pas l’heure, se dit-elle. Elle claqua le bouquin. « Soit, qu’il en soit ainsi. » Et le livre disparut dans le châle de la blonde. Une face mi-figue, mi-raisin, un fin sourire s’étira sur les lèvres épaisses de la sorcière. Elle leva d’un geste lent les bras ; le châle lui couvrit le visage jusqu’à la moitié. Elle siffla « Je suis prête, je vous suis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire du soir [ft.Ottilie trühde]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Instant-H :: Le roleplay :: Classique-